consultant SEO

Trafic Naturel

Qui détient un ou plusieurs sites internet a été forcément confronté à la notion d'acquisition de trafic naturel. Ce flux de visiteurs, constituant le trafic organique, provient des SERPs (pages de résultats) des moteurs de recherche.

diagrame montrant une acquisition progressive de trafic naturel

La notion de naturel indique que les visiteurs ont cliqué sur un résultat organique et non sur un lien publicitaire que le moteur à éventuellement affiché. Cela signifie que pour augmenter son trafic naturel, un site web ou une page internet d'un site internet doit apparaître parmi les premiers résultats. En première place est l'idéal, celle-ci captant il paraît plus de 65% des visites organiques.

Améliorer sa pertinence pour améliorer son trafic

L'intérêt pour un site de recevoir ce type de visites, est qu'elles sont gratuites. Ceci ne signifie pas qu'il faille baser sa stratégie de visibilité sur internet uniquement sur la recherche, une stratégie d'acquisition de trafic multicanal est préférable pour ne pas dépendre exclusivement du trafic des moteurs de recherche. Le risque serait de disparaître du jour au lendemain des pages de résultats organiques et de perdre la totalité ou quasi-totalité de son trafic.

Chaque moteur de recherche, du moins ce que prétend l'entreprise qui se cache derrière, aspire à offrir à leurs visiteurs, les meilleurs résultats de recherche possible. Pour cela on fait confiance à un ordinateur qui va de manière neutre, mais par le biais d'un système algorithmique très complexe, tenter de classer les résultats naturels par ordre de pertinence.

Le SEO (de l'anglais search engine optimization), ou optimisation pour les moteurs de recherche est la discipline qui consiste à faire grimper (grâce au référencement) un site le plus haut possible dans les résultats. Ainsi, un site bien positionné, gagne en visibilité et en trafic organique. On appelle visites SEO, la fraction de trafic organique apportée par les actions de référencement naturel.

Derrière cette discipline se cache beaucoup de techniques, et aussi, pas mal de marketing qui consiste à assuré une certaine qualité de trafic indispensable à la conversion des visites naturelles. En d'autres termes, savoir séduire les spiders (robots d'indexation des moteurs) n'est pas suffisant.

Connaissances stratégiques de base

Au niveau des techniques de positionnement on trouve des méthodes très variées pour monter dans les résultats naturels et il est difficile de statuer sur la meilleure. Chacune a ses avantages et ses inconvénients. En revanche là où la rigueur est de mise est la planification stratégique de positionnement sur les résultats naturels.

Les éléments principaux de cette stratégie, sont les mots clés sur lesquels on décide d'être visibles. Le référencement d'un site sur un mot clé demande beaucoup de travail et il est préférable de ne pas se tromper d'objectif, en ciblant, selon la nature de son propre site web, les expressions clés adéquates.

Sur quel mots clés acquérir du trafic naturel ?

Cela va de soit, un mot que personne ne recherche sur les moteurs, n'a aucun intérêt en matière de trafic. Il est donc essentiel de s'assurer que le volume approximatif de recherche sur un mot clé est suffisant pour s'y intéresser.

Shéma excplicatif de la longue traîne et son rapport au potentiel de conversion

Paradoxalement, le volume de recherche, n'est pas toujours le choix le plus judicieux. Qui a un site internet a forcément des objectifs de conversion, les mots clés à choisir doivent potentiellement convertir.

Si vous êtes nouveau sur internet et que vous êtes confrontés à l'acquisition de trafic provenant des moteurs il vous faut absolument vous familiariser avec le concept de longue traîne. Nous verrons plus loin en détail pourquoi la longue traîne implique une intention d'achat plus forte que la moyenne traîne. découvrez aussi pourquoi la courte traîne ou encore les mots clés génériques ne sont pas toujours une bonne idée pour capter des visiteurs ciblés depuis les moteurs.