consultant SEO

Google Suggest

Chacun souhaite multiplier son trafic des moteurs de recherche. C’est une entreprise complexe mais faisable. L’un des atouts majeurs du référenceurs est la parfaite prise en compte des évolution des moteurs de recherche. Google suggest est un exemple des fonctionnalités pouvant profiter à l’acquisition de trafic.

Exemple de suggestions de recherche avec Google suggest

Pourquoi suggérer des requêtes à l’internaute

Il est difficile pour un moteur de recherche de présenter des pages de résultats de qualité si la requête de l’internaute n’est pas assez précise. Aussi les aléas de la langue et les polysémies représente un chalenge de taille pour la qualité de recherche. Ainsi si les équipes chargées de la qualité de recherche parviennent en amont à obtenir une requête plus précise, voilà un grand nombre de difficultés écartées. Ceci est de bonnes augure pour présenter des résultats naturels satisfaisant pour l’utilisateur.

La suggestion de recherche proposée par Google est une fonctionnalité géniale. Alors que l’on est en train de saisir une requête, le moteur de recherche propose une liste de requêtes parmi lesquelles nous pouvons choisir. D’un côté c’est confortable pour l’internaute qui n’a plus besoin d’écrire toute sa requête mais par la même occasion cela lui permet de réinterpréter de manière plus ciblée son besoin. La recherche instantanée contribue aussi au gain de temps de l’utilisateur.

Les moyens du bords deviennent la technologie de recherche

C’est assez drôle de constater grâce à Google suggest comment les moyens du bord employés par Google sont apparus aux yeux du monde comme la nouvelle technologie de recherche performante. Mais Google bien sûr ce n’est pas que du bricolage, c’est aussi des ingénieurs payés très chers. L’exemple le plus récent de solution pour réinterpréter les requêtes est hummingbird. Ici on ne touche pas à l’algo de classement, encore une fois tout est fait en amont. Humingbird, pour dire les choses somplement est une sorte de Google suggest mais qui en action seulement en back office. Tout est question de reformulation des requêtes, par la machine et l’internaute dans le cas de Suggest, et uniquement par la machine dans le cas de hummingbird.

Données utilisées pour les suggestions de Google

Pour qu’une technologie de recherche telle que Suggest de Google fonctionne, le moteur à besoin de datas. Aucun problème, l’entreprise est l’une disposant du plus de données sur la planète. Grâce à des procédés simples et compliqués à la fois il est possible de faire des suggestions pertinentes… ou d’apprendre à suggérer. Les sessions de recherche sont un premier indice intéressant. Mise en relation des requêtes d’une même session de recherche.

Il y a aussi Google Chrome, rappelons que Google est un mastodonte proposant un nombre impressionnant de services gratuits. Confronter votre historique de navigation avec votre historique de recherche, peut aider à réinterpréter des requêtes qui n’étaient pas claires. Plus encore cela peut aider à savoir quels résultats vous intéressent plus que d’autres et finalement se nourrir de votre historique pour apprendre. Un monde merveilleux.

On se demande si Google parviendra un jour à être performant sur la recherche sémantique. Demande inutile, le moteur est déjà capable de savoir de quoi vous aurez bientôt besoin alors que vous même n’y avez pas encore pensé. Finalement, Google suggest, n’est presque d’un pignon insignifiant dans un rouage beaucoup plus complexe et puissant.